S’il le faut expressement

22 Nov

Médecine

Publié le 31 décembre 2010 à 17h20
Mis à jour le 1 janvier 2011 à 07h30

Anorexie – Bien avant Isabelle Caro, Sissi l’impératrice en souffrait aussi

L’anorexie cette maladie complexe et douloureuse, n’est pas une mode : elle existe depuis toujours et quelques figures historiques en ont été victimes.

 Parmi les plus célèbres on compte Sainte Catherine de Sienne (1347-1380), Marie Stuart (1542-1587) mais aussi la philosophe Simone Weil (1909-1943). Elizabeth, impératrice d’Autriche (1837-1898), épouse de l’empereur François Joseph, plus célèbre sous le nom de « Sissi » en est la figure la plus connue. Cette femme, réputée la plus belle d’Europe, avait une seule idée en tête : garder un poids inférieur à 50 kilos.

Elle pesait par ailleurs très exactement 42 kilos pour 1 m 75.  Dans ce monde aristocratique où la norme était à l’enveloppe charnue, la mode n’étant pas aux femmes maigres, ni même minces, Sissi, impératrice d’Autriche, s’est imposée comme la femme idéale. Son comportement est typique de l’anorexie. Elle s’astreignait à des régimes hypocaloriques sévères. Au menu chaque jour, œufs, laitages, oranges et jus de viande.

Pour « digérer » tout cela l’impératrice consacrait une grande partie de son temps à la gymnastique et à différents sports. Epouse et mère malheureuse, elle a recherché toute sa vie durant à échapper aux obligations dues à son rang. Cherchant à rompre avec les normes physiques de son temps elle s’imposait les rigueurs d’une diète sévère. Sissi, rebelle, prête à tout pour rester maigre, abandonna la crinoline qui l’enserrait.

Les premières observations cliniques concernant cette maladie datent par ailleurs de cette époque, entre 1860 avec les travaux de Louis-Victor Marce et en 1873 avec ceux de Lasegue et Gull. Car on ne le rappelle jamais assez : l’anorexie n’est pas qu’un effet de mode lié aux couvertures de magazines et aux mannequins ténus de notre époque, elle est aussi une réelle maladie psychologique voire psychiatrique s’imposant à ceux qui en souffrent.

Par Antoine Kowalski

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :